Dernier week-end en famille

Moka ne le sait pas encore, mais c’est son dernier week-end avec tous ses bébés. Elle joue avec eu avec beaucoup de tendresse et de patience. Elle a toujours été là pour eux, à les observer et à les éduquer.

Elle a toujours fait confiance en ceux qui entraient chez-nous (bipède ou canin). Présente elle l’était, sur ses gardes aussi, mais elle a toujours laissé les personnes s’approcher de ses chiots.

Le week-end prochain sera lourd en émotion autant pour elle que pour moi. La maison va être bien calme, probablement trop calme.

Quel grand changement pour mes boubous. D’une fratrie, ils vont subitement devenir enfant unique (ou presque) dans un environnement qu’ils ne connaitront pas, au milieu d’étrangers.

Ce que nous souhaitons fortement Moka et moi c’est que vous, futurs propriétaires, comprendrez que les bêtises qu’ils font n’en sont pas pour eux, c’est de la découverte, de l’exploration, du jeu et quelque fois, malheureusement, l’expression d’un mal-être (que vous aurez généré).

Que la patience est la meilleure des alliées ainsi que la compréhension. Que l’accompagnement, l’éducation sont clefs. Le temps, nécessaire. Ils ne deviendront pas calme en une semaine… loin de là !

Donnez leur tout ce dont ils ont besoin pour s’épanouir, être bien dans leur peau et dans leurs pattes. Sachez aussi que ce qu’ils deviendront sera de votre responsabilité, le fruit de votre éducation. Il n’y a jamais de mauvais chien, malheureusement et trop souvent, que de mauvais maîtres. C’est à vous de vous adapter, pas à votre chien. Etre responsable c’est comprendre tout cela. L’erreur viendra toujours de vous.

Et surtout, aimez les comme je les aime : inconditionnellement.

Laisser un commentaire

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :