Julius du Chêne Sessile – 2è Prix du Concours Général Agricole 2018

C’est en ce beau matin du 26 février 2018 que Julius et Alain se présentent au Concours Générale Agricole organisé dans le cadre du Salon International de l’Agriculture de Paris. On ne sait pas de qui des deux est le plus stressé (enfin, j’ai ma petite idée vu que l’un des deux s’est présenté sans costard, ni cravate)  mais une chose est certaine c’est qu’ils forment une réelle équipe prête à affronter le jury.

Julius et Alain n’ont pas été choisis par hasard, c’est grâce au CACS à la Nationale d’Elevage obtenu par Julius en 2017 qui a fait que nos deux amis sont présents aujourd’hui. C’est la récompense d’un long travail commencé depuis 3 ans.

C’est donc avec une certaine émotion que Julius et Alain lisent le discours de Michel Mottet, Président de la Société Centrale Canine. Ces mots résonnent encore dans leurs esprits :

Presque 1 000 chiens engagés pour les 10 groupes de race pour cet évènement qu’est la XVè édition qui peut être assimilé à un Championnat des Nationales d’Elevage.

Ces chiens font partie des sujets les plus représentatifs de leur race et ils font honneur à l’élevage français « 

Dans le groupe 7 des chiens d’arrêt, on comptera pas moins de 112 chiens pour les 27 races présentes et parmi eux 12 Braques de Weimar sont présents. Et c’est à un jury composé de 3 juges qu’incombe la tâche de sélectionner les 3 meilleurs chiens sélectionnés sur l’ensemble de ce groupe (Juge expert du groupe 7 : Mme Guilbert – Juge toutes races : Mr Chapiro – Vétérinaire : Dr Debret).

C’est une longue attente pour Julius et Alain. On manipule, on jauge, on fait courir seul ou en groupe, on scrute, on compare les participants… On compte 18 participants dans sa catégorie (CACS Mâle). La patience de Julius est mise à mal, et bien qu’il n’affectionne pas particulièrement ce type d’évènement,  il reste très concentré et se prête tout naturellement au jeu, soutenu par le regard bienveillant d’Alain, ses mots rassurants et quelques friandises !

On fait sortir un premier groupe de chiens non retenus. Julius reste. L’exercice recommence et on garde finalement un groupe de 6 chiens. Julius en fait partie. Les juges délibèrent alors longuement. Enfin, les noms des 3 chiens primés font écho sur le ring.

On annonce le 3ème : ce n’est pas Julius mais un braque allemand. La déception pointe le bout de son nez, Alain voulait tellement que Julius soit primé.

Mais d’un seul coup, tout s’accélère :

« Tr Julius du Chêne Sessile
2è meilleur chien d’arrêt dans sa catégorie.

Incroyable, inattendu, on n’y croit pas vraiment, mais si.. si… Julius obtient le 2è prix derrière un Setter Gordon et devant un braque allemand. C’est un tsunami d’émotions et de souvenirs qui submergent Alain.

Julius sera le seul Braque de Weimar qui obtienne un prix cette année et surtout, l’un des rares primés depuis le lancement de ce concours !

C’est avec fierté, la gorge serrée, le regard embué,  qu’Alain conduit Julius sur le podium. On se congratule, on remercie les juges et le public. Mais Alain a surtout envie de serrer dans ses bras Julius… longuement, mais loin des regards de la foule, dans la plus grande intimité.

Il ne peut s’empêcher de penser à Cécile (Eleveuse du Chêne Sessile), car sans elle, rien n’aurait été possible. C’est elle qui a eu la merveilleuse idée du mariage entre Diam’s et Brody et qui a donné naissance à Julius, avant de le confier à Alain.

(article écrit par Alain)

Laisser un commentaire

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :